Que faire en cas d’accident de moto ?

Un accident de moto

Un accident de voiture, c’est déjà un événement dramatique. Mais en moto, c’est encore plus impressionnant du fait que la victime ne soit pas protégée par une carrosserie. Pour ne pas céder à la panique, rappelons les modalités à suivre en cas d’accident de moto.

Sur le lieu de l’accident

Si vous êtes victime d’un accident de moto ou d’un accident impliquant une moto, il est important de ne pas céder à la panique et de garder son sang froid. Comme tous les accidents, il convient de suivre les trois étapes primaires, résumées par les abréviations P.A.S. : protéger, avertir, secourir.

  • Protéger : c’est-à-dire éviter que l’accident ne prenne plus d’ampleur. Enfilez votre gilet fluo et placez votre triangle avertisseur 50m en amont de l’accident ou 150m en cas de mauvaise visibilité. En aucun cas vous ne devez déplacer les véhicules ou les personnes blessées, sauf en cas d’incendire. Rappelons par la même occasion qu’il ne faut jamais retirer le casque d’un motard blessé au cas ou sa colonne vertébrale soit affectée. Cela pourrait le paralyser à vie. De même, il ne faut jamais donner à boire à une victime, au cas ou ses organes internes soient touchés.
  • Avertir : si l’accident est important ou qu’il y a des blessés, ou même une simple suspicion de blessure, avertissez les autorités compétentes, soit le SAMU et si nécessaire les pompiers et la gendarmerie.
  • Secourir : une fois et une fois seulement que les deux premières étapes sont complétées, venez en aide aux victimes si cela est dans vos cordes. Il serait dommage de commencer un massage cardiaque pour vous rendre compte par la suite que vous n’avez pas encore appelé le SAMU.

Prévenir l’assurance

Une fois que les victimes ont été secourues, il est alors temps de prévenir l’assurance, surtout si le ou les véhicules doivent être évacués. Pour une moto, les mêmes règles s’appliquent que pour les voitures : établissez un constat et prévenez l’assurance du besoin d’évacuation des véhicules. Celle-ci fera ainsi venir une dépanneuse pourvue d’une rampe pour moto afin de la transférer au garage le plus proche. Si la victime n’est pas en état d’établir le constat, il convient alors de prévenir les autorités qui se chargeront de faire un état des lieux et déterminer les responsabilités de chacun. Rassurez-vous, vous avez cinq jours pour faire parvenir le constat à l’assurance. Rien ne presse.

Les numéros utiles

Profitons-en pour rappeler les numéros d’urgence:

  • SAMU : 15
  • Pompiers : 18
  • Police-Gendarmerie : 17
  • Sur votre mobile : 112

En vous souhaitant une bonne route sans encombres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*