Accueil Auto & Moto Auto tuning : modifier sa voiture tout en respectant les règles

Auto tuning : modifier sa voiture tout en respectant les règles



Le tuning est une passion dévorante chez certaines personnes et c’est totalement compréhensible : le plaisir de customiser sa voiture à son image et de la rendre encore plus puissante. Toutefois, lorsqu’on se lance dans la personnalisation d’une voiture, il est important de bien connaître les règles, et de les suivre.

Les obligations dans le tuning

Modifier sa voiture est autorisé. Il est, et cela semble logique, obligatoire de veiller à la sécurité du conducteur, des passagers et des autres usagers de la route. Cela doit être le fil rouge de chaque modification apportée au véhicule. Il est indispensable de se poser la question : « ce que je viens d’installer ou de modifier, est-ce sécuritaire ?« .

Certaines modifications doivent être déclarées à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). Cela vaut pour tous les changements significatifs apportés aux véhicules et des examens peuvent être exigés pour certaines modifications, dont : le châssis, le freinage, le moteur, le poids, la puissance, les émissions polluantes…

Afin d’obtenir une autorisation pour rouler avec le véhicule tuné, le véhicule va être analysé par la DREAL et, si les modifications apportées sont conformes, le propriétaire recevra une autorisation qui pourra servir à l’obtention d’une nouvelle carte grise. En effet, suite au tuning poussé d’un véhicule, il est obligatoire de réaliser une nouvelle carte grise et de modifier son contrat assurance auto.

Assurer un véhicule personnalisé

Il est important, avant de se lancer dans la personnalisation d’une voiture, de savoir qu’il peut être compliqué par la suite de l’assurer. À chaque modification, le propriétaire du véhicule doit informer son assurance auto. Avec son conseiller, ils vont pouvoir adapter le contrat déjà mis en place. Certains préfèrent, en amont du tuning, échanger avec leur assurance afin de connaître les conséquences sur leur contrat suite à tel ou tel changement.

Que ce soit interne ou externe à la voiture, tout changement doit être annoncé à son assurance. En ne le faisant pas, la personne s’expose à de gros risques. Lors d’un accident, si l’assurance se rend compte que le véhicule a été modifié, elle peut alors se rétracter et rompre le contrat. L’accidenté sera que partiellement indemnisé en cas de sinistre et peut, en cas d’accident corporel, ne pas être couvert.

Certaines modifications ne seront pas acceptées par les assurances auto, car aujourd’hui, elles ne sont plus acceptées par la loi : les gros pare-chocs en fibre de verre, les élargissements de caisse, les vitres teintées ultra-opaques… Alors le tuning, c’est bien, le tuning dans les règles, c’est mieux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Rénovation des sols : le nombre de travaux est en hausse

D'après des statistiques récentes, les Français ont été plus enclins à se lancer dans...

Aménager une terrasse sur le toit d’une maison, bonne ou mauvaise idée ?

Vous êtes en pleine réflexion : toit-terrasse ou pas de toit-terrasse ? Que ce...

Construire sa maison en 2021 : la norme RT2020 remplace l’ancienne

La norme en vigueur depuis le 1er janvier 2013 visant à limiter la consommation...

Volets roulants : quelles sont les caractéristiques d’un moteur filaire ?

De plus en plus de logements sont équipés de volets roulants. Ceux-ci offrent des...

Comment réparer le carburateur de sa tondeuse ?

Le carburateur du moteur d'une tondeuse est une pièce essentielle à son bon fonctionnement....
- Advertisment -

Sujets populaires