Batterie, la pièce noire de l’occasion

Rangée de voitures garées alignées

Option économique, l’achat d’un véhicule d’occasion se révèle souvent un véritable casse-tête pour qui n’est pas expert en automobile. De nombreux points administratifs ou techniques sont à vérifier pour ne pas risquer d’alourdir la facture. Dans ce dédale, l’une des pièces souvent oubliées, qui pourrait bien vous coûter, c’est la batterie.

Le casse-tête de l’occasion

Démarches administratives, contrôle technique, cession de carte grise… L’achat d’une voiture d’occasion ressemble parfois au parcours du combattant. Si vous pouvez trouver de nombreux conseils avisés sur les sites institutionnels pour vous guider et vous faciliter les démarches. En revanche, du point de vue technique, il va falloir mettre un peu les mains dans le cambouis. Rassurez-vous ! Même si vous n’êtes pas expert en la matière, il suffit de lister consciencieusement les points à vérifier sur votre futur véhicule afin d’éviter les mauvaises surprises.

Parmi les plus évidents : freins, pneus, moteur, carrosserie… nous sautent souvent aux yeux ou aux oreilles. Mais celle que l’on oublie, c’est la batterie.

La batterie, le point noir de l’occasion.

D’un prix moyen à l’achat pouvant osciller entre 40€ et 200€, une batterie défectueuse est donc susceptible de rapidement faire grimper la note de votre achat. D’autant plus si vous vous retrouvez brutalement en panne, obligé d’appeler un dépanneur. Une mauvaise surprise difficile à encaisser lorsqu’on a un budget déjà serré.

Si le démarrage immédiat de la voiture est généralement un bon signe de l’état de santé de la batterie, il ne suffit malheureusement pas à le garantir. Le grand problème de la batterie c’est que, souvent, sa mort prochaine ne prévient pas. Il est donc indispensable de bien tester la batterie lorsqu’on essaye une voiture d’occasion.  Pour ce faire, voici cinq conseils à respecter :

  •  Vous munir d’un multimètre.
  • Penser à ôter tout bijou ou objet métallique sur vos mains.
  • Bien connecter le multimètre, les moins de la batterie avec les moins du multimètre. De la même façon pour les plus. Le fil rouge indique toujours le plus et le noir, les moins.
  • Démarrer la voiture et vérifier que la batterie présente une tension entre 13.2 et 15 V à 2000 tours/min.
  • Vérifier la couleur des bouchons de la batterie. S’ils sont noirs, c’est mauvais signe.

Attention, sachez que le vendeur n’est pas tenu de vous laisser essayer le véhicule. Toutefois il doit clairement indiquer ce refus avant la vente. N’oubliez pas que lors de l’achat de votre véhicule d’occasion, la loi protège avant tout l’acquéreur des multiples vices et malfaçons, estimant que les pièces défectueuses sont à la charge du vendeur. N’hésitez-donc pas à bien vous renseigner en cas de litige et à vous retourner contre celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*