Combien cela coûtera-t-il de réparer l’écran d’un smartphone pliable ?

Smartphone pliable

Les smartphones pliables, on en entend parler depuis presque dix ans. Seulement, depuis quelques mois, les premiers prototypes et les premiers modèles apparaissent. Samsung devrait même présenter le sien le 20 février prochain. Cependant, les écrans des smartphones classiques sont déjà très fragiles, alors on peut s’interroger sur la résistance des futurs écrans pliables, ainsi que le prix qu’ils coûteront lorsqu’il faudra les réparer.

Le FlexPai de Royole pourra être plié 200 000 fois

Royole, c’est un constructeur chinois qui s’est fait connaître du grand public en novembre 2018 en annonçant la commercialisation du premier smartphone pliable du monde. Le FlexPai est également le premier smartphone que l’entreprise a produit et c’est donc une belle réussite technologique pour une entreprise prometteuse.

Cependant, lors de sa présentation au CES 2019, le premier smartphone pliable du monde a quelque peu déçu les journalistes qui ont pu l’essayer, notamment à cause de la qualité assez basse de certains détails de son écran. D’ailleurs, une chose a particulièrement interpellé les internautes, le fait que Royole déclare que le FlexPai pourra être plié 200 000 fois sans s’abîmer.

Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire exactement ? Est-ce que le smartphone pliable deviendra à la téléphonie ce qu’était l’ampoule à filament, c’est-à-dire que l’on nous annoncera sa durée de vie à la fin ? Et le téléphone s’abîme-t-il forcément au bout de 200 000 plis ou est-ce une estimation raisonnable de la part de Royole qui essaye de se couvrir en cas de problème ? En tout cas, cela ne rassure pas les consommateurs quant à la solidité de ces futurs écrans.

Le smartphone pliable de Samsung n’aura pas de protection sur son écran

Beaucoup de consommateurs l’ignorent, mais les écrans des smartphones sont souvent protégés par des procédés spécifiques qui les rendent plus résistants. Si beaucoup l’ignorent, c’est parce que les écrans sont si fragiles que l’on a du mal à croire qu’ils pourraient l’être encore plus sans cette protection. Pourtant, elle existe bel et bien et, chez Samsung, elle s’appelle Gorilla Glass et elle est fabriquée par l’entreprise Corning.

Or, selon certaines sources, le smartphone pliable sur lequel Samsung travaille et qui devrait être présenté au public le 20 février — sa date de commercialisation devrait être également communiquée à ce moment-là — ne bénéficiera pas de cette fameuse protection Gorilla Glass. Cette protection ne serait pas compatible avec les écrans pliables.

Pour autant l’écran pliable ne sera pas démuni et laissé sans protection face à tous les risques de sa vie quotidienne. Samsung s’est donc tourné vers une autre entreprise, Sumitomo. Cette entreprise, spécialisée dans l’industrie chimique et pharmaceutique, a développé une protection pour Samsung qui convient aux écrans pliables. Cependant, Samsung a admis que cette protection était moins résistante que la Gorilla Glass de ces autres modèles.

Des inquiétudes quant aux coûts d’un smartphone pliable

Beaucoup des détracteurs de la technologie des smartphones pliable présentent cette innovation comme un effort inutile que les constructeurs de smartphones font uniquement pour pouvoir artificiellement gonfler les prix de leurs téléphones. En plus, ils craignent que cette technologie ne soit pas parfaitement au point et constitue un retour en arrière en matière de qualité d’affichage des écrans.

L’inquiétude concernant le prix des smartphones pliables, même ceux qui sont convaincus par cette nouvelle technologie la partagent. Effectivement, très peu, voire aucune, information n’a vraiment été transmise sur le sujet. Seul le Wall Street Journal a pu divulguer, en même temps qu’il révélait l’ambition de Motorola de ressortir un Razr avec écran pliable, le prix envisagé par le constructeur : 1 500 $, soit 1 300 €.

Combien coûtera alors la réparation d’un écran pliable ?

Le prix probablement très élevé des smartphones pliables correspond actuellement à celui de certains smartphones de luxe comme les plus coûteux de Samsung et d’Apple. Or, si les écrans pliables se répandent et que leur prix reste dans ces eaux-là, les consommateurs qui ne sont pas prêts à payer aussi cher vont se retrouver très limités dans leur choix. Enfin, l’inquiétude majeure en termes de coût concerne évidemment le coût de la réparation d’un écran de ce type.

Si les smartphones qui en sont équipés coûtent aussi cher, il est alors tout à fait évident que la réparation coûtera elle aussi très cher. En dix ans, le coût de la réparation d’un écran classique n’a pas beaucoup diminué et certaines réparations utilisaient même des écrans non homologués de très mauvaise qualité. Un comportement de ce genre posera de gros problèmes dans le cas d’un smartphone pliable.

Des téléphones qu’il sera impossible de protéger

Du côté des fabricants de protections pour écrans et pour téléphone, on est sûrement en train de se creuser la tête pour trouver une solution aux problèmes que posent les smartphones pliables. D’abord, il pose évidemment d’importants problèmes pour les protections d’écrans. Les films plastiques actuellement utilisés ainsi que les protections en plastique plus épais sont, pour le moment, totalement incompatibles.

Seulement, la protection des écrans n’est pas le plus gros des problèmes qui se posent en termes de protection. Effectivement, comment sera-t-il possible de protéger un téléphone qui se plie et dont chaque côté doit pouvoir servir d’écran ? Effectivement, sur presque tous les prototypes présentés jusque-là, chaque face du téléphone sert d’écran selon qu’il soit plié ou déplié. Impossible donc de lui mettre une coque adaptée à toutes les positions qu’il peut prendre.

Enfin, il semble tout à fait impossible de protéger correctement un smartphone pliable, pour la simple et bonne raison que la coque augmentera son épaisseur. Or, cette épaisseur et un élément clé dans la capacité du smartphone à se plier. Si cette épaisseur augmente trop, elle empêchera alors le smartphone de se plier.

Encore trop peu d’informations sur les smartphones pliables

Personne ne sait encore si les smartphones pliables seront à la hauteur des attentes du public. En tout cas, il est certain qu’ils forment l’un des meilleurs feuilletons high-tech de ces dix dernières années. Il est donc encore beaucoup trop tôt pour répondre à toutes les questions que nous posons dans cet article, pourtant il faudra bien y répondre avant de se jeter sur l’un de ces modèles.

Le smartphone pliable pourra être une formidable innovation technique, s’il échoue à convaincre le public à cause de son prix, de sa fragilité et d’un manque de praticité, il sera alors un échec commercial. Une avancée technique, aussi grande soit-elle, doit toujours être accessible pour devenir populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*