Comment réparer une vieille moto Custom ?

Ponçage d'une pièce moto

Le monde de la moto est un monde pouvant accueillir des personnes avec des goûts très différents les uns des autres. Certains motards adorent les motos sportives que l’on peut apercevoir pendant les Grands Prix, d’autres choisissent une moto pour son côté vintage. Les passionnés de vintage ont souvent un attrait pour la réparation et la restauration. Ils aiment retrouver une épave de moto mythique, lui redonner une nouvelle jeunesse et surtout, la customiser à leur goût.

Première étape : bien choisir la moto à remettre sur roues

Pour se lancer dans la réparation, la restauration et la customisation d’une moto, il faut d’abord trouver la toile blanche, le corps de la moto. Il existe plusieurs astuces pour trouver le squelette de la moto qui vous fait rêver. Les plateformes de ventes en ligne peuvent vous être utile pour trouver de vraies perles. Des motos vintages, il y en a énormément sur Le Bon Coin, par exemple. Vous pouvez aussi vous renseigner au près de garages spécialisés dans la revente de motos abandonnées. En France, des évènements de regroupement de motos et véhicules vintages sont organisés tout au long de l’année. Pendant ces évènements, vous pouvez trouver la moto idéale et les pièces pour la restaurer.

Une fois le squelette déniché, il ne vous reste plus qu’à l’installer dans votre garage et à la bichonner. Afin de bien démarrer la restauration, il est important de nettoyer entièrement votre moto et de lister les différentes pièces à dénicher. En croisant vos recherches, vous allez pouvoir donner une seconde jeunesse à votre trouvaille avec des pièces moto vintage ou custom adaptées.

Deuxième étape : investir dans les bonnes pièces pour la restauration de votre moto custom

Le choix des pièces n’est pas à prendre à la légère. Il est important qu’elles soient adaptées à votre monture, qu’elles soient en état de fonctionner et surtout, qu’elles vous plaisent. Une moto custom doit plaire de A à Z à son propriétaire. Elle doit aussi pouvoir rouler de manière sécurisée afin de ne pas vous mettre en danger.

Outre le choix des pièces permettant de faire rouler le véhicule, le choix des pièces custom doit aussi être fait avec soin. L’objectif est que la moto vous plaise pendant plusieurs années. Des magasins de custom existent et des sites spécialisés en ligne peuvent vous proposer des pièces originales que vous ne verrez pas sur d’autres motos.

Troisième étape : la restauration de la moto

Maintenant que vous avez toutes les pièces, vous n’avez plus qu’à vous lancer. Si vous n’avez pas l’habitude de réparer des véhicules anciens, il peut être intéressant pour vous de glaner des informations à droite et à gauche pour que cela devienne plus simple pour vous. Des passionnés de la réparation ont lancé des chaines Youtube, des magazines sont spécialisés dans la restauration de moto, des groupes Facebook permettent d’échanger avec d’autres passionnés…

Demandez de l’aide quand vous en avez besoin auprès d’amateurs ou de professionnels. Le monde de la moto est un monde où l’échange et l’entraide sont importants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*