Comprendre le fonctionnement de la butée d’embrayage : savoir quand et comment la remplacer

Un disque d'embrayage défectueux

Comme son nom le laisse entendre, la butée d’embrayage fait partie de tout ce qui est lié au kit d’embrayage d’une voiture. Elle permet le bon fonctionnement de l’embrayage pour pouvoir passer les vitesses correctement et en toute sécurité. Pour savoir quand et comment la remplacer, il faut reconnaître le problème et analyser les symptômes de la panne. Il existe plusieurs façons de voir si la butée est défectueuse. Voyons tout ça plus en détails.

Qu’est-ce qu’une butée d’embrayage ?

Dans une voiture, la boîte de vitesses (manuelle) contient un disque d’embrayage qui relie :

  • le volant,
  • le moteur,
  • la boîte de vitesses.

Lorsque la fourchette (de l’embrayage) est engagée, le disque d’embrayage est libéré afin de ne plus être lié ni au volant, ni au moteur, ni à la boîte de vitesses.

Au moment de passer les vitesses, cela doit se faire rapidement et efficacement. La butée d’embrayage se compose de différents éléments qui permettent cela. En fait, c’est un roulement qui met en route un système d’embrayage ou de débrayage permettant ainsi de passer les rapports de manière fluide et en toute sécurité.

Il existe deux sortes de butées d’embrayage avec la première qui est la classique qu’on appelle « tirée » (ou « poussée ») et la seconde qui est hydraulique. Le point commun entre les deux est la présence d’un roulement. La différence se note dans la commande d’embrayage.

Savoir quand et comment remplacer une butée d’embrayage

De base, une butée d’embrayage ne se remplace jamais toute seule car si le changement doit se faire, il faut alors changer le kit d’embrayage dans son ensemble. Le risque en remplaçant simplement la butée serait de conserver le reste du kit défectueux.

On considère que la butée est HS lorsqu’il n’y a plus de résistance de la pédale d’embrayage (c’est-à-dire qu’elle reste bloquée enfoncée) ou quand il y a une fuite du liquide hydraulique.

Pour remplacer la butée, il faut donc changer tout le mécanisme usé. Mais combien ça coûte ? Au niveau du prix, il faut compter entre une vingtaine et une centaine d’euros pour la butée. En revanche, le remplacement d’un kit d’embrayage coûte de 200 à 400 euros voire plus cher selon les cas. À cela, il faut ajouter la main d’oeuvre qui nécessitera quelques heures. Le mieux reste de demander un devis à plusieurs professionnels pour pouvoir comparer et avoir une idée d’un tarif moyen.

Une chose est certaine, il convient de changer tout le système d’embrayage et pas uniquement la butée si celle-ci s’avère défectueuse.

La butée d’embrayage en détails : variantes, symptômes et maintenance

La butée peut être tirée (ou poussée) ou alors hydraulique. La première nécessite une attention particulière lors de son montage car comme son nom l’indique, elle tire le mécanisme de l’embrayage pour qu’il puisse débrayer. Or, si elle n’est pas montée correctement, l’embrayage ne fonctionnera pas correctement et sera maintenu en position de prise.

La seconde butée, hydraulique, est plus courante sur les voitures plus récentes. Il n’y a plus de câble d’embrayage mais un tube hydraulique qui va permettre d’activer la fourchette d’embrayage.

Pour ce qui est de la maintenance, il faut tester et parvenir à identifier les symptômes et adapter les solutions adéquates.

Par exemple, si vous entendez un bruit de « grelot » lorsque la voiture tourne mais qu’il disparaît quand vous actionnez la pédale d’embrayage, vous pouvez avoir la certitude qu’il faut changer la butée.

Si vous devez anormalement forcer pour enfoncer la pédale d’embrayage et que vous ressentez des à-coups, là encore, c’est un symptôme que votre butée est défectueuse et que votre kit d’embrayage entier est cassé. Vous devez donc tout changer.

Si vous n’avez même pas besoin de faire d’effort pour enfoncer votre pédale d’embrayage et que les vitesses ne s’enclenchent pas, vous l’avez deviné, le système est mort et doit être remplacé.

Comment et pourquoi une butée d’embrayage se dégrade et comment en prendre soin ?

C’est surtout la conduite en ville qui favorise la dégradation d’une butée d’embrayage. Pourquoi ? Parce qu’il faut souvent changer les vitesses et donc solliciter le système d’embrayage.

En règle générale, un embrayage a une durée de vie qui avoisine les 140 000 km mais le type de conduite et les conditions de circulation ont un impact direct sur la butée. Si vous avez tendance à conduire et passer vos vitesses de manière agressive, cela n’aidera pas à prendre soin de la butée d’embrayage.

Le mieux est d’éviter de maintenir la pédale d’embrayage enfoncée lorsque vous êtes à l’arrêt. Pensez simplement à vous mettre au point mort pour éviter de solliciter la pédale d’embrayage alors que vous n’en n’avez pas besoin à l’arrêt.

Evitez aussi de démarrer trop fréquemment, en particulier lorsque vous conduisez en ville et que les arrêts peuvent être nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*