Accueil Auto & Moto Contrôles techniques : les normes applicables en 2021

Contrôles techniques : les normes applicables en 2021



Depuis juillet 2019, un nouveau contrôle technique pour les voitures diesel a vu le jour. Cependant, aucun véhicule n’est épargné. Les mesures de sécurité et environnementales sont de plus en plus impactantes et emportent avec elles les questionnements des automobilistes. Points vérifiés lors du contrôle technique, obligations et prime à la conversion : les points essentiels des normes appliquées en 2021.

Les points essentiels du nouveau contrôle technique

Depuis juillet 2019, les contrôles techniques sont renforcés et le sont d’autant plus pour les véhicules diesel. En effet, le gouvernement tente d’enrayer la circulation des véhicules polluants en durcissant davantage les contrôles techniques.

La procédure est plus ou moins la même, qu’il s’agisse d’un véhicule essence ou diesel. Cependant, les techniciens sont bien plus attentifs au moteur de ce dernier combustible. Il est tourné à plein régime pendant deux secondes et de multiples accélérations sont opérées pour observer son bon fonctionnement.

La contre-visite est immédiate si les garagistes découvrent une émission trop importante de fumées polluantes. Le taux de particules rejetées se calcule en réalité par rapport au taux indiqué lors de l’achat du véhicule. Ainsi, si elle rejette plus de particules lors de sa mise en circulation, la voiture ne valide pas son contrôle technique. Dans le cas contraire, l’automobiliste devra effectuer quelques réparations en contre-visite après avoir décrassé son moteur. On note par ailleurs l’apparition récente des vignettes Crit’air, certifiant que le véhicule n’est pas nocif pour l’environnement.

Dans l’objectif, donné par le gouvernement, de réduire le nombre de morts sur la route, les techniciens font très attention à ce que les véhicules puissent rouler correctement. Depuis 2018, ils subissent 133 points de contrôle. Depuis 2019 et jusqu’à aujourd’hui, les normes sont désormais beaucoup plus poussées. Sont en effet vérifiés :

  • L’identification du véhicule (plaques d’immatriculation, numéro d’identification, etc)
  • Son système de freinage (liquide de frein, système ABS, plaquettes de frein, etc)
  • La direction (direction assistée, état du boîtier et de la timonerie de direction, etc)
  • La visibilité (état des vitrages, des essuie-glaces, des lave-glace, etc)
  • Les systèmes d’éclairage et de signalisation (état des phares et fonctionnement des feux, signal de détresse, etc)
  • L’adhérence au sol (pneumatiques, amortisseurs, suspensions, etc)
  • La carrosserie du véhicule (pare-chocs, capot, plancher, etc)
  • Les équipements (sièges, ceintures, airbag, compteur kilométrique, etc)
  • Les systèmes mécaniques (moteur, boîte de vitesse, courroie de distribution, boîte de vitesseetc)
  • Les émissions polluantes du véhicule (perte de liquides, fumées d’échappement OBD, etc)

Parmi tous ces points de contrôle, la courroie de distribution des véhicules retient particulièrement l’attention des techniciens. En effet, si cette pièce mécanique lâche, c’est tout le moteur qui meurt avec. Le changement de courroie de distribution doit s’effectuer tous les cinq ans ou doit s’envisager au bout de 100 000 km. Ces données dépendant bien entendu du type de véhicule et de la qualité initiale de la courroie. Pour plus de renseignements, des sites internet spécialisés existent comme celui-ci, proposant par exemple le guide : changement courroie de distribution.  Il est ainsi conseillé aux automobilistes d’être très vigilants quant à la qualité de cette pièce mécanique, il en va de la bonne santé du véhicule et de la vie des usagers.

La fréquence des contrôles techniques

Les périodes de contrôles techniques sont très encadrées et très précises. La première visite doit être effectuée 6 mois après la mise en circulation du véhicule neuf, une date indiquée sur le certificat d’immatriculation. Par la suite, une vérification doit être effectuée tous les deux ans. À ce sujet, aucun rappel n’est fait à l’attention de l’automobiliste qui doit systématiquement veiller à ce que son véhicule soit à jour. Par ailleurs, si le contrôle technique n’est pas effectué dans les temps, l’usager risque une amende de 135 .

Pour ceux qui souhaitent vendre leur véhicule, un contrôle technique datant de moins de 6 mois doit être remis à la Préfecture. Sans ce rapport, celle-ci ne délivrera pas le nouveau certificat d’immatriculation.

Une prime à la conversion renforcée depuis juillet 2021

Depuis le 23 juillet 2021, la prime à la conversion a été renforcée. Une aide financière visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre produites en trop grande importance par les vieux véhicules. Elle permet aux automobilistes de changer leurs anciennes voitures, neuves ou d’occasion, pour des modèles plus récents et moins polluants. Pour bénéficier de la prime à la conversion, les propriétaires doivent posséder un véhicule ayant fait l’objet d’une première immatriculation avant janvier 2006. Ils doivent par ailleurs respecter quelques conditions de revenus, sur l’année précédant le souhait d’achat, et ne pas dépasser les 13 489 € (avis d’imposition faisant foi).

Le montant de l’aide peut varier selon le type de combustible choisi :

  • Pour une voiture électrique, le montant de la prime est calculé à 80 % du prix d’achat et ne peut dépasser les 5 000 €.
  • Pour une voiture hybride rechargeable avec une autonomie inférieure à 50 km, le montant de la prime peut également atteindre, sous certaines conditions de revenus et de kilométrage effectués, les 5 000 €. Une autonomie supérieure ou égale à 50 km donnera droit à une prime pouvant s’élever jusqu’à 3 000 €.
  • L’achat d’une voiture thermique peut quant à elle prétendre à une prime maximum de 3 000 €.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Quels soins faut-il apporter aux sols vinyles ?

Lorsque l'on déménage ou que l'on souhaite construire les locaux de son entreprise, il...

Comment bien s’équiper pour réaliser des travaux chez soi ?

De nombreux propriétaires apprécient de réaliser les travaux dans leur maison. Cela donne un...

Maison : comment choisir son comparateur d’énergie ?

S'engager dans des travaux de construction ou déménager dans un nouveau domicile sont deux...

Pollution sonore en 2021 : quelles sont les solutions pour réduire les nuisances ?

Selon une étude de l'ADEME, 25 millions de Français souffrent des nuisances et de...

Peindre son papier peint : techniques, peintures et astuces

À l'achat ou la rénovation d'une maison, il peut venir à certains l'envie de...
- Advertisment -

Sujets populaires