Les critères à vérifier pour bien choisir une assurance habitation

Assurer sa maison pour mieux se couvrir

Dans une période propice aux déménagements, il est important de se pencher sur quelques détails avant de signer un nouveau bail. L’assurance multirisque habitation en fait partie et il est très important de ne pas tomber dans certains pièges pour que vos biens soient couverts, mais que vous le soyez également si vous devenez responsable d’un incident.

Quelles garanties pour vos besoins ?

Au moment de souscrire votre assurance habitation, vous allez devoir renseigner des informations clés qui détermineront le montant total des versements pour votre couverture. Ces renseignements comprennent la superficie et l’agencement de votre habitat, mais aussi une estimation des biens et de leur valeur que vous avez. Cela servira à votre assurance en cas de cambriolage, d’incendie ou d’inondation pour que vous soyez indemnisé. Faites attention cependant à ne pas sur ou sous-estimer vos effets, vous risqueriez de payer pour rien ou alors de ne pas être couvert intégralement en cas de dommages.

La franchise de votre assurance habitation

La franchise, c’est une base incompressible qui est définie dans votre contrat d’assurance. Elle représente ce qui vous incombera en cas de sinistre. Plus la franchise est basse, moins le montant minimum que vous aurez à votre charge sera haut en cas de dommages et moins votre contrat sera onéreux.

Veillez à bien vous renseigner au moment de la souscription sur le montant de cette franchise et choisir la formule qui correspondra le mieux à votre profil, au risque de vous retrouver avec une facture assez salée par la suite.

Éplucher les conditions générales pour connaître les garanties

Contrairement aux idées reçues, toutes les assurances ne vont pas couvrir les mêmes choses. Bien que la plupart couvrent le dégagement accidentel de fumée en cas d’incendie, la majorité ne prend pas en compte le dégagement de chaleur (fer à lisser qui reste allumé, par exemple) et il est donc crucial de bien lire les descriptifs et les conditions générales des assurances que vous convoitez avant d’en choisir une.

Et pour la colocation ?

En cas de colocation, les démarches sont légèrement différentes : au moins un des colocataires doit faire assurer le logement locatif contre des risques comme les incendies, les inondations etc. Néanmoins, il est plutôt recommandé que chacun souscrive une assurance afin de s’assurer que ses biens seront couverts, mais ce n’est pas obligatoire. Attention cependant : certaines assurances sont nominatives et ne couvrent que les biens des personnes déclarées. Si vous n’êtes pas sur le contrat, vous ne serez pas indemnisé en cas de dégâts ou de cambriolage.

Responsabilité civile et assistance juridique

Souscrire à une assurance responsabilité civile c’est la garantie d’un dédommagement auprès de tiers pour des dommages que vous auriez causé, que vous soyez ou non en tors. Encore une fois, renseignez-vous sur les conditions d’application de votre assurance afin de vous épargner de lourdes charges en cas de problème.

La protection juridique est proposée par beaucoup d’assurance habitation. Elle est là pour vous aider à défendre vos intérêts et obtenir des dédommagements si vous avez subi des préjudices. Elle peut également vous représenter face à une autre personne et faire valoir vos droits lors d’un sinistre ou bien vous défendre si vous vous retrouvez sur le banc des accusés.

Pour rappel

Il est très important, avant de signer votre contrat d’assurance habitation, de prendre le temps de lire chacun des devis qui vous sont proposés. Évaluez chacune des conditions générales, comparez grâce aux outils que vous proposent internet et qui sont très efficaces et n’hésitez pas à mettre une somme un peu plus importante pour être le mieux protégé possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*