Dépannage et bricolage : ce qu’il faut savoir quand on possède une exploitation agricole

Tracteur dans un champ

Si les Français sont des amateurs de bricolages et qu’ils sont nombreux à savoir et à vouloir se débrouiller tout seuls, il faut bien admettre que certains métiers exigent plus de connaissances que d’autres dans le domaine. Ainsi, pour être agriculteur, il ne suffit pas de connaître les secrets des plantes et des animaux. Il faut aussi savoir réparer et entretenir les machines de son exploitation.

La machine commune à toutes les exploitations : le convoyeur

D’une exploitation à l’autre, les machines utilisées peuvent énormément varier. Néanmoins, il y en a une que l’on retrouve dans presque toutes fermes de France aujourd’hui, c’est le convoyeur. Ce grand tapis roulant est aussi très présent dans les entrepôts et les usines. Il sert à organiser la chaîne de production et permet aux agriculteurs de préparer leurs livraisons.

Ce sont des appareils robustes, mais qui fonctionnent souvent et longtemps. Il y a deux éléments dont il faut prendre soin : le moteur et le tapis. Le tapis existe dans différents matériaux et il faut choisir celui adapté à la charge portée. Si le moteur lâche, alors il est préférable d’appeler un expert CFC, dépannage de convoyeurs, car une réparation rapide et de qualité est nécessaire pour ne pas bloquer la production et perdre de l’argent.

Peut-on entretenir et réparer un tracteur soi-même ?

L’entretien et la réparation d’un tracteur ne sont pas vraiment comparables à ceux d’une voiture. Certes, des connaissances en mécanique vous aideront et vous faciliteront la tâche. Néanmoins, les tracteurs sont des machines extrêmement puissantes avec un fonctionnement bien particulier. Il est tout à fait possible d’apprendre à les réparer, mais il vaut mieux s’en abstenir si on ne sait pas le faire.

De plus, il faut bien comprendre que sous leurs airs robustes et tout droit sortis du siècle dernier, les nouveaux tracteurs sont des petites merveilles de technologies. Ils embarquent désormais énormément de composants électroniques qui rendent difficile toute intervention sans les logiciels nécessaires.

La trayeuse mécanique

La quasi-totalité des exploitations agricoles a désormais investi dans des trayeuses mécaniques qui permettent de produire plus rapidement des quantités importantes de lait. Au-delà des questions qu’elles peuvent soulever en matière de traitement de l’animal, la trayeuse mécanique est aussi un outil sophistiqué qui demande à être maîtrisé et entretenu.

En fait, comme tous les autres appareils dont nous avons parlé jusqu’à présent, la trayeuse ne peut pas vraiment être dépannée par quelqu’un d’autre qu’un professionnel. En revanche, il est essentiel d’apprendre à l’entretenir justement pour limiter les risques de panne. Il ne faut donc pas hésiter à interroger longuement les techniciens qui viennent l’installer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*