Accueil Maison Les feux de cheminée sont-ils toujours autorisés ?

Les feux de cheminée sont-ils toujours autorisés ?



Il y a quelques années, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, avait tenté d’interdire les feux de cheminée en Île-de-France. On pourrait croire que cela implique obligatoirement qu’ils étaient autorisés avant, mais ce n’est pas aussi simple. De plus, l’Île-de-France et les autres régions ne disposent pas exactement de la même législation. Petit tour d’horizon de la question.

Les feux de cheminée

Les feux de cheminée à foyer ouvert sont les plus réglementés des feux de chauffage. En Île-de-France, il est d’ailleurs interdit de s’en servir comme d’un chauffage principal ou exclusif. Les feux de cheminée à foyer ouvert doivent être utilisés seulement comme des chauffages d’appoint ou d’agrément. Cette règle permet surtout d’empêcher les propriétaires de louer leurs appartements sans chauffage, sous prétexte qu’il y aurait une cheminée.

Dans le reste de la France, les feux de cheminée à foyer ouvert sont autorisés sans la moindre restriction de qualification du chauffage. Cependant, dans tous les cas, peu importe la région, il est obligatoire de procéder au ramonage avant tout utilisation. Dans le cas contraire, en cas d’incendie, vous ne serez pas couvert par votre assurance et poursuivi en justice pour négligence.

Les avantages du poêle à bois

Le poêle à bois rentre dans la catégorie des installations à foyer fermé. La législation est donc plus souple sur la question et vous pouvez vous en servir pour vous chauffer, que ce soit un chauffage principal, un chauffage d’appoint ou un chauffage d’agrément. Beaucoup de ménages se tournent d’ailleurs vers des poêles à bois pas chers comme sur My Poele, pour profiter de ce mode de chauffage économique.

En revanche, vous devez prendre soin de vérifier que votre installation, en plus d’être entretenue pour des raisons de sécurité, respecte les normes d’émissions et de rendement imposées en Île-de-France. Rassurez-vous, tous les équipements neufs respectent désormais ces normes. Si vous vouliez restaurer un vieux poêle, pensez aux économies considérables que les performances d’un nouveau modèle vous feront faire.

Consultez votre règlement de copropriété

Voilà une information souvent ignorée des propriétaires et des locataires d’un immeuble : les feux de cheminée ou les poêles à bois peuvent être interdits par le règlement de copropriété. Si c’est le cas dans votre immeuble, nous vous déconseillons de contrevenir à cette règle, parce que, en cas de problème, vous serez seul responsable et vous ne serez pas assuré.

En revanche, sachez qu’il est possible de modifier un règlement de copropriété. Pour cela, vous devez en faire la proposition suffisamment en amont de la réunion de copropriété. Et votre proposition doit obtenir suffisamment de voix en sa faveur (au moins les deux tiers des tantièmes présents) pour être adoptée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Peindre son papier peint : techniques, peintures et astuces

À l'achat ou la rénovation d'une maison, il peut venir à certains l'envie de...

Comment réduire sa facture d’énergie grâce à l’électricité verte ?

La surconsommation des énergies est un réel problème de nos jours. De nombreux Français, soucieux...

Quels sont les conseils d’utilisation du ciment prompt ?

De base, le ciment prompt est utilisé par les professionnels du BTP. Mais depuis plusieurs...

Comment sécuriser sa maison pour vivre en toute quiétude ?

Il y a peu d’éléments plus importants dans notre vie que le domicile où...

Comment réussir l’aménagement de son loft ?

Les lofts ne font plus partie des nouveautés, mais ils conservent encore un attrait...
- Advertisment -

Sujets populaires