Les feux de cheminée sont-ils toujours autorisés ?

Feu de cheminée

Il y a quelques années, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, avait tenté d’interdire les feux de cheminée en Île-de-France. On pourrait croire que cela implique obligatoirement qu’ils étaient autorisés avant, mais ce n’est pas aussi simple. De plus, l’Île-de-France et les autres régions ne disposent pas exactement de la même législation. Petit tour d’horizon de la question.

Les feux de cheminée

Les feux de cheminée à foyer ouvert sont les plus réglementés des feux de chauffage. En Île-de-France, il est d’ailleurs interdit de s’en servir comme d’un chauffage principal ou exclusif. Les feux de cheminée à foyer ouvert doivent être utilisés seulement comme des chauffages d’appoint ou d’agrément. Cette règle permet surtout d’empêcher les propriétaires de louer leurs appartements sans chauffage, sous prétexte qu’il y aurait une cheminée.

Dans le reste de la France, les feux de cheminée à foyer ouvert sont autorisés sans la moindre restriction de qualification du chauffage. Cependant, dans tous les cas, peu importe la région, il est obligatoire de procéder au ramonage avant tout utilisation. Dans le cas contraire, en cas d’incendie, vous ne serez pas couvert par votre assurance et poursuivi en justice pour négligence.

Les avantages du poêle à bois

Le poêle à bois rentre dans la catégorie des installations à foyer fermé. La législation est donc plus souple sur la question et vous pouvez vous en servir pour vous chauffer, que ce soit un chauffage principal, un chauffage d’appoint ou un chauffage d’agrément. Beaucoup de ménages se tournent d’ailleurs vers des poêles à bois pas chers comme sur My Poele, pour profiter de ce mode de chauffage économique.

En revanche, vous devez prendre soin de vérifier que votre installation, en plus d’être entretenue pour des raisons de sécurité, respecte les normes d’émissions et de rendement imposées en Île-de-France. Rassurez-vous, tous les équipements neufs respectent désormais ces normes. Si vous vouliez restaurer un vieux poêle, pensez aux économies considérables que les performances d’un nouveau modèle vous feront faire.

Consultez votre règlement de copropriété

Voilà une information souvent ignorée des propriétaires et des locataires d’un immeuble : les feux de cheminée ou les poêles à bois peuvent être interdits par le règlement de copropriété. Si c’est le cas dans votre immeuble, nous vous déconseillons de contrevenir à cette règle, parce que, en cas de problème, vous serez seul responsable et vous ne serez pas assuré.

En revanche, sachez qu’il est possible de modifier un règlement de copropriété. Pour cela, vous devez en faire la proposition suffisamment en amont de la réunion de copropriété. Et votre proposition doit obtenir suffisamment de voix en sa faveur (au moins les deux tiers des tantièmes présents) pour être adoptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*