HP, Epson, Canon : improviser la réparation de son imprimante

Une imprimante Epson démontée pour être nettoyée

Problèmes de prise de papier, traînées noires, décalage, claquements lors de l’impression… C’en est sûr, cette fois, votre imprimante, que ce soit une HP, une Epson, une Canon ou quelle que soit sa marque, est bel et bien en train de lâcher. En tout cas c’est ce que vous pensez croire. De notre côté nous sommes persuadés qu’avant de renouveler votre imprimante, quelques tâches simples pourraient la remettre à neuf et lui donner un second souffle. Voici comment procéder pour réparer des imprimantes HP ou Epson.

Pourquoi mon imprimante ne fonctionne pas correctement ?

Ce qu’il faut savoir sur une imprimante, quel que soit sa marque – HP, Epson, Canon… – c’est qu’elle est composée de multiples petites pièces très fragiles. Donc, lorsque vous observez un dysfonctionnement, ce n’est pas forcément signe que votre imprimante est en bout de vie. Le plus souvent, la cause de ce dysfonctionnement est l’accumulation de poussière dans différents endroits de l’appareil.

Symptômes fréquents

  • Problèmes de prise de papier : le papier ne glisse plus correctement. C’est sûrement que les rouleaux en caoutchouc responsables de le faire glisser n’accrochent plus. Nettoyez-les à l’eau additionnée d’un peu d’eau écarlate.
  • Traînées noires horizontales : c’est sans doute que des petits amas de poussière se sont formés et ont été imbibés d’encre. Nettoyez le dessous du chariot et les cartouches d’encre à l’eau claire.
  • Décalages horizontaux : si les verticales ne le sont plus et que le chariot semble cogner aux extrémités, voire l’imprimante se met en erreur et affiche un clignotement alternatif, le problème vient probablement de l’encodeur. Nettoyez-le soigneusement à l’eau claire.
  • Claquements lors du déplacement du chariot : la source de ce problème est bien souvent – encore une fois – l’accumulation de poussière sur l’axe du chariot, ce qui rend son déplacement difficile et force la courroie à sauter. Nettoyez l’axe et le chariot à l’eau claire.

S’improviser réparateur d’imprimante

Il vous faudra donc démonter votre imprimante pièce par pièce afin d’atteindre chaque recoin de la machine. Lors du démontage, pensez à notez l’emplacement de chaque vis et pièce afin de pouvoir la remonter aussi aisément une fois votre grand nettoyage terminé. Le mieux est de vous procurer un schéma de votre appareil si vous le pouvez.

Vous pourrez trouver des sortes de coton-tige spécifiques pour le nettoyage des imprimantes. A part pour les caoutchouc, pour lesquels l’eau écarlate est recommandée, n’utilisez pas de produits détergents. Lors de la manipulation, prenez bien soin de ne pas « inonder » la partie électronique de votre machine, vous risqueriez là de vraiment la mettre en panne. Inutile de préciser que ce travail se fait hors-tension.

Réparation et obsolescence programmée

On entends souvent parler, à propos des imprimantes Espon et HP, mais aussi Canon, d’obsolescence programmée, pourtant punie par la loi. Ce sont des micro-programmes insérés dans l’imprimante qui la feraient cesser de fonctionner en simulant des pannes au bout d’un certain temps d’utilisation ou nombre d’impressions. Théorie du complot ou réalité véridique, quoi qu’il en soit, on trouve sur le net certains sites qui proposent des logiciels permettant de débloquer ces imprimantes à obsolescence programmée. C’est par exemple le cas pour les imprimantes Epson Stylus, pour lesquelles il faudrait télécharger un logiciel appelé SSC Service Utility.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*