Moto en panne, comment trouver les pièces de moto ?

La moto est le deux-roues à moteur préféré des Français. De fait, elle suscite un véritable engouement et enchaîne les passions. La grande communauté des motards répond à des codes et des styles différents. Tandis que certains voient en la moto un simple moyen de se déplacer facilement au cœur de la ville, d’autres sillonnent grâce à elle les routes, à la recherche de sensations fortes.

Toutefois, comme pour tous les véhicules, rouler en moto peut engendrer certains tracas et des moments moins agréables, comme les pannes. Si tel est votre cas et que votre moto ne démarre plus, pensez à vérifier les 6 éléments suivants pour tenter de résoudre le problème rapidement et par vous-même.

Vérifiez votre batterie

Même s’il est vrai que les batteries commercialisées tiennent de plus en plus dans le temps et résistent mieux aux saisons froides, il n’en reste pas moins qu’elles ont une durée de vie limitée.

Il se peut donc que le problème vienne de là. Pour vous en assurer, vous devrez dans un premier temps vérifier l’état des connecteurs et de la batterie, en commençant par surveiller le serrage des câbles. Si vous constatez à cet endroit précis un certain encrassement et de la corrosion au niveau des cosses, cela peut suffire à expliquer un problème de démarrage.

La première chose à faire est alors de procéder à un nettoyage de la zone avec un outil spécialement conçu pour cette tâche, comme une brosse métallique. Après avoir effectué ce nettoyage, si votre moto ne démarre toujours pas, vous devrez dans un second temps vérifier le niveau de charge de votre batterie. Pour ce faire, rien de plus simple : si vos phares ne s’allument pas, c’est certainement dû au fait que votre batterie est à plat. Dans ce cas, vous devrez la changer pour démarrer à nouveau votre moto. Des sites de motos spécialisés comme https://www.la-becanerie.com proposent toutes sortes de pièces moto de toutes marques, dont des batteries prêtes à l’emploi. C’est de loin le meilleur site moto pour trouver toutes les pièces et autres accessoires dont vous pourriez avoir besoin dans votre vie de motard !

L’essence passe-t-elle correctement ?

Pour les motards ayant de vieilles bécanes, ce point est important à surveiller. En effet, si votre deux-roues est muni d’un robinet d’essence, il est tout à fait possible que celui-ci l’empêche de démarrer.

Il faudra donc en vérifier l’état et regarder si des traces de corrosions sont présentes sur les pièces métalliques le constituant. En cas de corrosion, des dépôts peuvent en effet s’échapper dans les conduits, limitant ainsi le passage de l’essence. Ce phénomène s’amplifie davantage dès lors que la moto est peu utilisée, et donc que l’essence stagne dans le réservoir.

Certains experts affirment que les essences dites modernes ont tendance à s’altérer dans le réservoir passé trois semaines d’immobilité. Ce problème, ajouté à l’ancienneté de votre moto, peut entraîner à terme une mauvaise alimentation de votre deux-roues en énergie et donc impacter le démarrage. Pas d’autres solutions dans ce cas que de remplacer la pièce endommagée, en se rendant par exemple sur des sites tels que celui de la Bécanerie, spécialisé dans la vente de pièces détachées.

Contrôlez l’état de votre relais et du charbon de démarreur

Un autre cas assez courant concerne un dysfonctionnement au niveau du relais ou du charbon de démarreur. Dès lors que vous entendez un clic au démarrage, il y a fort à parier qu’une des deux pièces soit en cause.

Dans ce cas, il vous faudra vérifier leur état et procéder par élimination. Vérifier l’état du relais est assez simple : il suffit de démarrer votre moto après avoir relié les deux bornes du relais, puis constater si le démarreur tourne. Si tel est le cas, alors le relais est sans doute la cause de votre problème. Heureusement, la pièce en elle-même se trouve à moindre prix, entre 5 et 25 euros selon le modèle.

En revanche, si rien ne se passe, regardez plutôt du côté des charbons. À l’aide d’un marteau, donnez de petits coups sur le démarreur, tout en essayant de mettre en route votre moto. Si suite à cette manipulation, votre moto démarre, les charbons de démarreur sont à changer.

Changer l’huile moteur

Un point souvent négligé qui est pourtant responsable de nombreuses pannes : la viscosité de l’huile moteur. En effet, si votre huile est trop épaisse, la lubrification de votre moteur par temps froid ne pourra se faire correctement. En conséquence, votre moteur peinera à tourner convenablement. Si vous constatez un problème de démarrage de votre moto à l’arrivée des basses températures, pensez à réaliser votre vidange avant d’endommager davantage votre moteur.

Réparer le moteur noyé

Suite à plusieurs tentatives répétées pour démarrer votre moto, vous avez pu, sans le vouloir, noyer votre moteur. Pour vérifier ce point, il faut dans un premier temps démonter les bougies et regarder si l’électrode est mouillée. Si tel est le cas, votre moteur est bel et bien noyé. Pour pallier ce problème, vous devrez laisser sécher la chambre à combustion et vos bougies.

Pour effectuer ces manipulations, mieux vaut connaître quelques bases en mécanique. Sans cela, vous risqueriez d’amplifier la panne. Si vos connaissances en la matière sont limitées, rendez-vous plutôt chez votre garagiste, qui n’aura aucun mal à venir à bout de ce type de panne.

Que faire si votre moto cale ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène, à commencer par un simple problème de câble entre la bobine et la bougie, provoquant un faux contact et donc un arrêt du moteur au moment où la déconnexion se produit. Mais cela peut être dû aussi à un souci au niveau de la carburation, les combustibles n’arrivant pas convenablement jusqu’au moteur par exemple.

Dans cette situation précise, le nettoyage du carburateur est requis. Plus rare, votre sortie d’échappement peut être bloquée par un objet quelconque. Votre moto n’arrivant plus alors à expulser les gaz, feint de démarrer au départ puis se met à caler et ne démarre plus. Tous ces éléments sont à vérifier en cas de calage intempestif, pour en expliquer la source et y pallier en toute connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*