Pourquoi surveiller de près sa courroie de distribution ?

Courroie de distribution

En tant qu’automobiliste, l’une des principales craintes concernant notre véhicule c’est de devoir changer la courroie de distribution. En effet, c’est l’une des réparations les plus coûteuses à faire sur une voiture, mais également le talon d’Achille des voitures récentes. Il est indispensable de la changer avant qu’elle ne casse, savez-vous pourquoi  ?

Un composant indispensable pour le moteur

La courroie est l’élément qui fait la liaison entre le vilebrequin, la pompe à eau, la pompe à injection et les arbres à cames (qui dirigent les soupapes d’échappement et d’admission). C’est donc un élément essentiel qui est extrêmement sollicité. Elle synchronise les soupapes et les pistons et elle doit être en parfait état pour pas que ces composants ne s’accrochent entre eux.

Courroie cassée : quelles conséquences ?

Une fois que la courroie est cassée, les éléments ne sont plus synchronisés et ils risquent de s’endommager également. Dans ce cas, le moteur n’est généralement plus fonctionnel. La courroie de distribution est un composant essentiel du moteur mais aussi l’un des plus fragiles. La courroie indique aux soupapes quand elles doivent s’ouvrir et se fermer et aux pistons quand ils doivent monter et descendre.

Sans cet indicateur, il y a collision entre les deux parties et instantanément de gros dégâts sur les pistons, les soupapes, voire l’arbre à came. Il faut savoir que les voitures faisant le plus de petit trajets sont les plus à risques à cause des démarrages fréquents, donc ils demandent davantage d’entretien et de surveillance.

Combien coûte une réparation ?

Afin de connaître le prix pour remplacer un kit de distribution, il convient de vous renseigner chez un garagiste ou sur internet, en fonction du modèle de voiture que vous possédez. Par ailleurs, il faut savoir que plus le moteur tourne vite lors de la casse, plus les dégâts sont importants. Il faut également savoir que les dommages dépendent du moteur mais aussi de l’énergie utilisée. Ce qui reste certain, c’est qu’irréversiblement, cela engendre des réparations qui coûtent cher.

Il n’existe malheureusement pas de solution miracle pour anticiper la rupture et éviter dans certains cas la casse du moteur, ne serait-ce que suivre les indications et préconisations des constructeurs en termes de kilométrage (de 60 000 à 240 000 selon les véhicules). Soyez également vigilant quant aux bruits qui pourraient être suspects (couinement, grincement, bruits métalliques, etc). Vous trouverez beaucoup de prestataires compétents qui proposent des courroies sur une tranche de tarifs allant de 500 à 800 euros, selon des modèles des véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*