Accueil Auto & Moto Que faire lors d'un accident ou une panne sur l'autoroute ?

Que faire lors d’un accident ou une panne sur l’autoroute ?



Lors d’une panne ou d’un accident sur l’autoroute, il faut respecter des règles pour que la situation ne s’aggrave pas. Ces genres d’événements sont imprévisibles et inhabituels. Entraînant une situation de détresse, le stress et la précipitation peuvent entraver les bonnes mesures à prendre. Il est primordial d’être informé sur les démarches à suivre en cas de pépins sur l’autoroute.

Des étapes indispensables à suivre en cas de panne ou d’accident

En France, que ce soit une route classique ou sur l’autoroute, en cas de panne ou d’accident, il faut absolument respecter les trois règles d’or de la sécurité routière dans l’ordre : protéger, alerter et secourir. En effet, ces trois règles permettent la mise en sécurité des conducteurs et des passagers. Elles favorisent aussi le bon déroulement d’une intervention de la police, des secours ou d’un dépanneur.

À l’étranger, ces règles sont presque identiques à condition de rester au sein de l’Union européenne. Lors d’un voyage à l’étranger en empruntant la voie terrestre, il faut être certains d’être assuré selon les pays à traverser. Pour cela, il suffit de se renseigner auprès de l’assurance du véhicule pour voir les modalités.

Le cas d’une panne sur l’autoroute

Pour limiter les risques d’une panne sur autoroute, il est conseillé de faire réviser la voiture régulièrement et de procéder à quelques réparations avant un départ en vacances. De nombreux sites comparatifs en ligne se sont spécialisé dans les pièces auto pour permettre un accès aux meilleures marques et aux meilleurs prix.

Tomber en panne sur l’autoroute est une grande source de stress et bien souvent, les pannes se ressemblent. L’allumage d’un voyant défaut moteur, une crevaison, une panne d’essence, une perte de puissance et un problème de surchauffe sont les principales causes de panne. Pour faire face à une panne sur autoroute, il faut rester calme et agir avec les bons réflexes :

  • Signalez la panne du véhicule : pour cela, il faut mettre le gilet à haute visibilité avant de sortir du véhicule puis d’aller en direction d’une borne orange (il y en a une tous les deux kilomètres environ). Même si le véhicule est bien assuré, seuls les dépanneurs agréés sont habilités pour les interventions sur autoroute. C’est à cela que la borne orange sert ;
  • Mise en sécurité : dans l’attente du dépanneur, il ne faut surtout pas remonter dans la voiture. Il faut donc se placer derrière les barrières de sécurité ;
  • Sortir par les portières de droite : pour le conducteur et les passagers, s’il y en a, il est conseillé de sortir par la porte de droite. C’est la porte qui est la plus proche des rampes de sécurité et cela évite de se retrouver sur la voie rapide à pied. De plus, sur l’autoroute, il ne faut jamais utiliser le triangle de sécurité pour signaler la panne ;
  • Attente du dépanneur : un dépanneur agréé intervient généralement en moins de trente minutes. Sur place, il interviendra pour une réparation, si c’est possible, ou il procédera au montage du véhicule sur la remorque de son camion.

Le cas de l’accident sur l’autoroute

Peu importe s’il y a une implication ou non dans un accident, il faut veiller à adopter les bons comportements pour la sécurité de tous. En priorité lors d’un accident sur une autoroute, il faut mettre en sécurité les conducteurs et les occupants des véhicules. Pour cela, il est conseillé de se mettre derrière les barrières de sécurité pour éviter de se faire faucher.

Une fois en sécurité, il faut alerter les secours qui se dépêcheront d’arriver sur les lieux pour mettre en place un dispositif de sécurité prévu à cet effet. Avant l’arrivée des secours, si l’état des voitures impliquées le permet et s’il y a possibilité de le faire, il faut suivre ces quatre étapes : 

  • Allumer les feux de détresse pour prévenir les autres véhicules ;
  • Garer le véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence si c’est possible de le faire en fonction de la circulation ;
  • Sortir de la voiture en portant le gilet à haute sécurité et se placer derrière la barrière de sécurité ;
  • Rejoindre la borne orange la plus proche pour alerter la compagnie d’autoroute.

Être le témoin d’un accident

Dans le cas où un conducteur serait témoin d’un accident sur l’autoroute, il faudrait rouler jusqu’à la borne la plus proche de l’accident pour avertir les services de sécurité. Ce type de situation est risqué pour la vie des piétons sur les voies rapides. C’est pour cela qu’il est formellement déconseillé de se servir du triangle de sécurité pour se signaler, de tenter de traverser les voies ou de tenter d’arrêter les autres voitures qui passent.

L’année 2020 a été impactée par la pandémie de la Covid-19 avec les deux confinements puis les restrictions de déplacements en France. Ces mesures ont entraîné une baisse de la circulation en France à hauteur de 14 % par rapport à 2019. Par ailleurs, le nombre de morts à déplorer sur les routes a atteint son plus bas niveau depuis 1954 avec 2 780 décès. Ce nombre, en comparaison avec l’année 2019, connaît une baisse de 21 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Comment poser soi-même un portail battant ?

En plus d'assurer la protection de la maison, un portail joue également un rôle...

Comment réparer un trou dans le mur ?

Dans une habitation, les petits accidents sur les murs peuvent vite arriver avec un...

Éoliennes domestiques : attention à leurs positions quand vous en avez plusieurs !

Une récente étude s’est penchée sur l’impact des parcs à éoliennes sur l’efficacité de...

Maison et appartement : les 3 critères du confort

La notion de confort, parfois subjective, peut varier d'une personne à une autre, selon...

Aménager une cuisine extérieure d’été dans son jardin

Le printemps arrive, les beaux jours aussi. Toujours soumis à un couvre-feu, il est...
- Advertisment -

Sujets populaires