Rappel des points essentiels de l’entretien d’une moto-cross

Entretien de moto-cross

Sur les pistes, votre moto-cross est mise à rude épreuve. Contrairement à un véhicule de route, son utilisation sur terre implique de nombreux arrêts et départs, des poussées de carburants et des sauts fréquents qui nécessitent un entretien constant afin de vous assurer de votre sécurité. Voici un rapide guide de l’entretien nécessaire au bon fonctionnement de votre moto-cross.

L’entretien de l’équipement du pilote

L’entretien en motocross devrait toujours commencer par l’équipement du pilote. Vérifiez l’étanchéité des vêtements, préférablement légers et résistants. Retournez le casque dans tous les sens afin de vous assurer qu’il ne comporte aucune fissure. Des gants et des bottes robustes sont essentiels pour parer les impacts fréquents dans ce sport, alors assurez-vous de leur état avant d’entreprendre un parcours.

Passez en revue la protection dorsale et ventrale afin que les cailloux qui y sont projetés à pleine vitesse s’y rebutent et faites de même pour les genouillères et la protection cervicale. Si les chutes en motocross sont inévitables, les accidents, eux, ne le sont pas.

L’entretien de la moto-cross

L’entretien d’une moto-cross fonctionnant avec un moteur à deux-temps est différent de celle à quatre-temps. Dans les deux cas, il doit se faire avant chaque sortie et de manière régulière hors-piste. Certains éléments seront contrôlés et nettoyés à chaque utilisation et d’autres selon l’utilisation par tranches de 10 heures.

Pendant les courses et à chaque fois que vous conduirez sur piste, il vous faudra procéder à ces différentes actions (peut varier légèrement selon le moteur):

  • Nettoyez la moto-cross avec un jet à haute pression (sauf pour les freins) et utilisez un spray multifonction afin de lubrifier, dégripper, chasser l’humidité, nettoyer et protéger vos mécanismes.
  • Nettoyer le filtre à air, la purge d’air et les cache-poussières situés au niveau de la fourche.
  • Contrôlez les serrages ainsi que la transmission qui est composée de la couronne, la chaîne et le pignon.
  • Vérifiez l’état et la pression des pneus ainsi que la tension des rayons.
  • Vérifiez que l’huile de la boite de vitesse, du liquide de frein (avant et arrière) et du liquide de refroidissement sont tous au bon niveau.
  • Observez les plaquettes de freins (avant et arrière) afin de vous assurer qu’elles ne sont pas trop usées.
  • Nettoyer la chaîne avec les produits d’entretien chaîne moto puis la lubrifier amplement.
  • Graisser toutes les articulations de la pédale à la chaîne ainsi que le levier.
  • Enfin, pour les moteurs plus récents, il vous faut aussi vérifier la mémoire d’erreur à l’aide du boîtier de diagnostic.

Par la suite, des entretiens constants devront être effectués par tranche de 10 heures. Celles-ci varient et il est important de se renseigner auprès de son concessionnaire ou de son mécanicien.

Pour ce qui est de la vidange d’huile et le changement des bougies, ils doivent être effectués à chaque 10 heures d’utilisation. Vous devez aussi contrôler l’état des disques de frein, de l’amortisseur, des roulements et moyeux de roues, de l’embrayage (câble, gaine et système hydraulique) ainsi que l’état de l’accélérateur (poignée et câble) afin de changer les pièces si elles sont trop usées ou détériorées.

N’oubliez pas, en même temps, de jeter un coup d’œil à la fourche et au cadre, au bras oscillant et à la pipe d’admission. Ce sont des éléments importants de la moto-cross qui doivent être remplacés au besoin lors de cet entretien régulier.

Un bon entretien vous permettra de conserver votre moto-cross plus longtemps, mais surtout vous protégera d’accidents évitables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*