Réparation et dépannage de circuits imprimés et de composants électroniques

La réparation d'un circuit imprimé est devenue presque impossible

Dans le temps, il était beaucoup plus facile de réparer un circuit imprimé, aussi appelé carte ou platine électronique. Mais avec l’obsolescence programmée de nos jours, les composants électriques et électroniques des circuits sont conçus de plus en plus petits de manière à ce qu’un simple amateur ne puisse pas réaliser lui-même la réparation de son matériel. Voici tout de même quelques conseils.

Posséder des notions de base en réparation électronique

Il fut un temps où même les plus novices pouvaient se tenter à réparer une carte électronique défectueuse. Mais de nos jours, les concepteurs font tout leur possible pour concevoir des circuits imprimés impossible à dépanner par ses propres moyens, et ce afin de ne pas faire baisser leurs ventes. Il est donc essentiel, pour un réparateur en herbe, d’apprendre les notions de bases en électronique afin de procéder lui-même à la réparation de la platine défectueuse.

La première chose à faire, lorsqu’on veut réparer une carte électronique, est de vérifier les soudures de tous les composants. C’est le problème le plus courant et le plus facile à résoudre. Si toutes les soudures sont bonnes, alors il convient de tester un à un les composants avec le matériel approprié.

S’armer des bon outils pour tester les composants électriques d’un circuit imprimé

Bien sûr, on ne peut pas s’improviser réparateur sans s’armer des bon outils. Afin de réparer les soudures et de vérifier les composants de vos circuits, il vous faudra vous munir d’un fer à souder de précision, d’un multimètre digital équipé d’un ohmmètre et d’une fonction test diode, ainsi que, peut-être, d’un oscilloscope à mémoire. Vous trouverez facilement comment utiliser ces instruments de mesure sur des forums en ligne.

Si vous le pouvez, tentez également de vous procurer un schéma de votre platine électronique. Celui-ci vous sera d’une grande utilité, tant pour identifier les différents composants que pour démonter et remonter votre carte. Si vous ne le trouvez pas, cherchez alors les datasheets des différents composants, facilement trouvables sur le net.

Réparer soi-même des circuits électroniques

Si vous n’êtes toujours pas découragés par tout ce vocabulaire technique, très bien ! C’est sans doute que vous possédez les connaissances nécessaires à la réparation de votre circuit imprimé. La première étape du dépannage de votre carte est de tenter de définir d’où vient la panne. Observez-en tout d’abord les symptômes, puis, en travaillant hors tension, vérifiez à l’oeil nu les composants et les soudures. Les pistes ne doivent être ni noircies, ni ébréchées. Utilisez également votre nez. Si une odeur de brûlée est apparue, cela est peut-être uniquement dû à la poussière. Sinon, tenter d’identifier le composant qui a brûlé.

Ensuite, à l’aide de vos instruments de mesure, testez les composants un à un et vérifiez que leur valeur correspond à celles indiquées sur les datasheets. Si vous ne vous avez pas réussi à vous les procurer, alors il vous faudra passer un peu plus de temps sur les forums pour élucider la panne.

Faire appel à un réparateur pour le dépannage d’une carte ou platine électronique

Si malgré tous vos efforts vous n’avez pas réussi à réparer l’un des composants électriques ou électroniques ou le circuit imprimé en général, il vous faudra sans doute faire appel à un service de dépannage professionnel. Mais attention, encore une fois, afin de ne pas faire baisser les ventes, les fournisseurs ont tendance à facturer très cher la main d’oeuvre, ce qui rends souvent le prix de la réparation plus cher que le prix d’un objet neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*