Réparation d’une fuite de pompe et dépannage d’un robot de piscine

La réparation d'une pompe de piscine peut se faire par ses propres moyens

Quel plaisir que de posséder sa propre piscine dans son jardin lors des journées estivales de grande chaleur ! Mais quel drame également quand votre pompe se met à fuir ! Voici quelques techniques pour la réparer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et profiter à nouveau d’une bonne séance de baignade sans même avoir à faire à un réparateur.

Réparation d’une fuite de pompe de piscine

Vous venez de déceler une fuite provenant de votre pompe de piscine et ne voulez pas attendre l’intervention d’un réparateur pour aller barboter ? Dans la plupart des cas, vous pouvez vous-même réparer cette fuite sans l’aide d’un dépanneur et retourner vous baigner en un éclair. Voici comment faire :

Le cas de raccords desserrés

La majorité des fuites de pompes de piscine sont causées par le desserrage des raccords que l’on trouve à chaque orifice de la pompe. En effet, lors de la mise en marche, la pompe subit des secousses qui viennent desserrer ces jointures et donc détériorer son étanchéité. Dans ce cas de figure, il est très simple de procéder à sa réparation : il suffit de resserrer les raccords, revisser les pièces et éventuellement recoller les morceaux, soit grâce à de la colle fort, soit en améliorant l’étanchéité avec du silicone en tube. Il convient également de changer les joints s’ils sont trop usés.

Le cas d’une pièce fissurée

Une autre cause de fuite au niveau de la pompe de votre piscine peut venir d’une pièce fissurée dans le mécanisme de la pompe. C’est notamment le cas lorsque vous oubliez de la rentrer en hiver et que le plastique de la pompe subit des différences de température importantes. Dans cette situation, il n’est pas forcément nécessaire de changer la pompe, ni même la pièce en question. Tentez de bien identifier la source de la fuite, nettoyez correctement la pièce et colmatez la fissure à l’aide de colle adaptée. Si la fissure est trop importante, il faudra toutefois remplacer la pièce, tout en vérifiant que le prix de cette pièce ne dépasse pas le prix d’une nouvelle pompe, ce qui est souvent le cas.

Le cas d’une garniture défectueuse

Finalement, la fuite de votre pompe de piscine peut également provenir d’une garniture défectueuse, pièce maîtresse de la pompe qui assure l’étanchéité de l’appareil. Si la fuite provient du moteur, c’est sûrement dans ce cas de figure que vous vous trouvez. Il convient alors de se procurer une nouvelle garniture, facilement trouvable en pièce détachée pour un prix plutôt abordable. Si vous ne cous sentez pas de la changer vous-même, il est possible de faire appel à un réparateur spécialisé pour procéder à son dépannage.
Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le fonctionnement des garnitures mécaniques, vous pouvez consulter cette thèse de Noël Brunetière.

Dépannage d’un robot de piscine

Un autre tracas courant lorsque vous possédez une piscine est lorsque votre robot tombe en panne. La plupart du temps, la panne sera liée au déplacement de l’appareil : soit il n’avance plus, soit il n’adhère plus, soit il se déplace bizarrement. Encore une fois, il vous est peut-être possible de procéder vous-même au dépannage sans l’aide d’un réparateur spécialisé. Cherchez tout d’abord la cause du problème :

Le cas des robots de piscine hydrauliques à aspiration

Vérifiez tout d’abord que votre pompe de filtration est assez puissante pour faire fonctionner le robot, puis assurez-vous que la vanne de votre prise balai est bien ouverte. Ensuite, vérifiez également l’état des tuyaux ainsi que du diaphragme vibratoire qui permet au robot de fonctionner.

Le cas des robots de piscine à surpresseur

Vérifiez les différents composants du robot : flotteurs, raccords tournants, roues et pneus, filtres, buses, etc. Si l’un de ces éléments est endommagé, il est normal que votre robot ne fonctionne plus correctement.

Le cas des robots de piscine électriques

Assurez-vous que la turbine est bien propre et vérifiez la tension des chenilles.

Une fois la panne identifiée, vous pouvez tentez de la réparer vous-même. Si cela ne fonctionne pas, tournez-vous vers un spécialiste. Le fait d’avoir identifié la panne réduira de manière considérable le temps de réparation et donc le prix de la main d’oeuvre que vous facturera le réparateur pour le dépannage de votre robot. Et surtout, n’oubliez pas de vérifier si votre robot est toujours sous garantie. Celles-ci s’étalent généralement sur deux à quatre ans et peuvent vous faire économiser le prix intégral de la réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*