Accueil Maison Comment changer un interrupteur ?

Comment changer un interrupteur ?



La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas forcément besoin de faire appel à un électricien pour changer d’interrupteur. Donc si vos interrupteurs sont endommagés, vieillissants, ou qu’ils ne correspondent plus à votre déco d’intérieur, suivez les étapes suivantes pour changer vos interrupteurs.

Équipez-vous

Avant de vous lancer dans les prochaines étapes, munissez-vous :

  • d’une pince universelle
  • d’une pince à dénuder
  • d’un cutter
  • d’un tournevis cruciforme
  • d’un tournevis
  • d’un interrupteur neuf

Vous pouvez vous procurer ces outils dans des magasins d’outillage ou sur Internet. Pour les interrupteurs, vous en trouverez d’excellente qualité à prix abordable, comme la gamme Schneider Odace.

En outre, il est important de noter que travailler avec du matériel électrique impose des précautions. Ainsi, veillez à couper l’électricité avant de commencer. Pour cela, vous avez deux solutions : enclencher le disjoncteur général ou retirer le fusible qui correspond à l’alimentation de l’interrupteur que vous allez changer. Le tableau électrique se trouve généralement à l’intérieur de votre habitation, dans le garage, à la cave et beaucoup plus rarement en extérieur. Assurez-vous ensuite que le courant est bien coupé en actionnant plusieurs fois de suite l’interrupteur que vous allez remplacer.

Changer un interrupteur unipolaire

Enlever un interrupteur unipolaire

Les interrupteurs unipolaires sont les plus répandus : ils s’actionnent uniquement dans deux positions, circuit « ouvert » ou circuit « fermé ». Changer cet interrupteur se fait en deux grandes étapes : retirer l’ancien et placer le nouveau. Pour l’enlever, il convient de bien respecter certaines étapes, bien qu’elles puissent diverger en fonction des modèles.

Si l’interrupteur est encastré dans le mur, il faut retirer le boîtier à l’aide d’un tournevis plat qui va faire office de levier, il est possible aussi que vous ayez besoin de défaire deux vis de maintien. Une fois le support retiré, vous aurez accès à une partie métallique retenant l’interrupteur, il faut enlever les vis de fixation qui se trouvent de chaque côté afin de la désolidariser du mur. Vous pouvez ensuite la tirer doucement vers vous afin d’avoir accès aux fils. Par mesure de sécurité, lors de cette étape, il est judicieux de vérifier qu’il n’y a plus de courant avec un testeur de circuit électrique ou de tension. Prenez ensuite une photo du branchement général de l’interrupteur afin de ne pas oublier son schéma global : le nouvel interrupteur doit être monté exactement de la même manière.

Si votre interrupteur contient 6 fils (deux câbles), alors cela veut dire qu’il est sur une ligne qui alimente d’autres installations. S’il ne présente que trois fils (un seul câble) alors cela indique qu’il est situé en bout de ligne. Le fil rouge correspond à la phase, le bleu au neutre et le fil jaune et vert à la terre.

Vous devez maintenant débrancher ces fils selon deux méthodes distinctes. Si vous faites face à des connecteurs à vis, il faut les dévisser puis utiliser une pince à bec long si les fils ne sortent pas aisément. Si ce sont des connecteurs automatiques, il faut enfoncer un tournevis fin dans les encoches des trous de connexions pour enlever les fils. Enfin, si les fils ne sont pas encore dénudés, il faut le faire à l’aide d’une pince sur environ 7 mm.

Installer le nouvel interrupteur

Comme lors de la désinstallation, suivant si vous installez un interrupteur avec des connecteurs à vis ou avec un connecteur automatique, les méthodes seront légèrement différentes.

Pour installer l’interrupteur à vis et remonter votre interrupteur neuf, il convient de retirer la plaque qui est dessus. Puis, faites les branchements : le fil bleu (neutre) doit aller sur la borne N et le fil rouge (phase) doit correspondre à la borne P. Ouvrez votre interrupteur à l’aide du tournevis et insérez les fils sous les vis avant de le refermer en serrant les vis. Dans le cas d’un connecteur automatique, il suffit d’introduire les fils dans les trous correspondants. Il ne reste plus qu’à repousser délicatement les fils dans le boitier pour pouvoir placer le corps de l’interrupteur. Pour finaliser l’installation de votre interrupteur encastré, appuyez fermement sur le cache afin qu’il soit fixé correctement (on doit entendre le clic).

Il est temps de remettre le courant pour voir si votre interrupteur fonctionne. Dans le cas où vous n’êtes pas à l’aise et pas confiant, il est tout de même préférable de faire appel à un professionnel pour changer vos interrupteurs.

Dans tous les cas de figure installer le nouvel interrupteur demande le respect de certaines conditions de sécurité et un degré d’information suffisant pour une installation pérenne.

Changer un interrupteur « va-et-vient »

L’interrupteur va-et-vient est très utile dans des grandes pièces, des couloirs, des escaliers, etc., car il permet de pouvoir éteindre et allumer une lumière de différents points, reliés entre eux électriquement. Contrairement à l’interrupteur unilatéral, il est important de ne pas se tromper lors des connexions des fils sur le type « va et vient ». Celui-ci en possède trois : un de phase ou neutre et deux navettes.

Pour débrancher l’ancien interrupteur et connecter le nouveau, il faut procéder comme dans le cas des interrupteurs unilatéraux, suivant s’ils possèdent des connecteurs automatiques ou à vis. Ce qu’il est important de prendre en compte pour réussir votre manœuvre, c’est que le fil noir ou rouge (celui de phase) doit être relié à la connexion « L », les fils navettes (orange ou violet) doivent ensuite être reliées aux deux autres connexions.

Changer un variateur de lumière

Les variateurs de lumière sont particulièrement à la mode ces dernières années car ils permettent d’avoir accès à plusieurs intensités de lumières différentes. Pour la désinstallation de l’ancien interrupteur, comme dans les cas précédents, il faut identifier si ce sont des connecteurs à vis ou automatiques et appliquez la méthode correspondante.

Pour brancher votre nouvel interrupteur, il faut savoir que celui-ci possède en règle générale trois fils : le bleu est le fil neutre, il se branche sur le premier connecteur, le deuxième est le fil vert et jaune (celui de la terre) et le troisième est le fil rouge ou noir (celui de la phase). Il faut dénuder tous ces fils sur 1 à 1,5 cm. Vous n’avez plus qu’à réaliser vos connexions en prenant en compte que le fil de terre est situé au milieu de la prise, la lettre N correspond au fil neutre et la lettre L indique le fil de phase. N’oubliez pas de vérifier que votre nouveau variateur de lumière est orienté dans le bon sens, il est souvent indiqué dans la notice.

Il ne reste plus qu’à visser le boîtier en faisant attention à ne pas écraser les fils ni à visser trop fort.

Condamner l’interrupteur

Si vous ne souhaitez pas remplacer votre interrupteur, ou que vous ne pouvez tout simplement pas le faire actuellement, il est important, pour des questions de sécurité, de condamner convenablement celui-ci. Il faut donc isoler chaque fil avec un isolant, avant d’installer un obturateur. Celui-ci va remplir un rôle sécuritaire comme esthétique en cachant les fils électriques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Comment poser soi-même un portail battant ?

En plus d'assurer la protection de la maison, un portail joue également un rôle...

Comment réparer un trou dans le mur ?

Dans une habitation, les petits accidents sur les murs peuvent vite arriver avec un...

Éoliennes domestiques : attention à leurs positions quand vous en avez plusieurs !

Une récente étude s’est penchée sur l’impact des parcs à éoliennes sur l’efficacité de...

Maison et appartement : les 3 critères du confort

La notion de confort, parfois subjective, peut varier d'une personne à une autre, selon...

Aménager une cuisine extérieure d’été dans son jardin

Le printemps arrive, les beaux jours aussi. Toujours soumis à un couvre-feu, il est...
- Advertisment -

Sujets populaires