Accueil Auto & Moto Auto réalisation : aménager son camion en camping-car dans le respect des...

Auto réalisation : aménager son camion en camping-car dans le respect des règles



Vous avez toujours rêvé de pouvoir partir à l’aventure du jour au lendemain ? De voyager avec votre maison sur le dos ? Depuis quelques années, la vanlife fait rêver de nombreuses personnes. Certaines osent passer le cap en investissant dans un van aménagé ou un camping-car. Le souci, c’est qu’un tel véhicule peut représenter un trop gros investissement. La solution, c’est d’aménager soi-même son camion en camping-car.

Aménager son camion en fonction de vos besoins

Il existe plusieurs types de camions aménagés. Certains vont ressembler à de minis camping-cars avec une cuisine et une salle de bain, d’autres vont être plus roots avec seulement un lit et quelques rangements. Avant de vous lancer dans l’aventure, vous allez devoir choisir si vous souhaitez vivre vos prochains séjours dans le « luxe » ou non.

Tout d’abord, il faut que vous choisissiez votre véhicule idéal. Il est possible d’aménager toutes sortes de camions. Vous pouvez choisir entre un fourgon ultra-compact, un van idéal pour l’été, un van compact, une taille parfaite pour aménager un nid douillet et voyager léger, et un grand fourgon, un espace intérieur qui vous fera penser à un camping-car. Vous devez seulement prendre en compte vos envies, vos besoins et votre budget. Si vous n’êtes pas du genre à voyager léger, vous pouvez, pour ajouter du rangement dans votre nouvelle maison sur roues, choisir d’installer un attelage poids lourds sur votre camion pour pouvoir accrocher une remorque.

Une fois le véhicule en votre possession, deux solutions s’offrent à vous : faire aménager l’intérieur par un professionnel ou le faire vous-même. Si vous êtes un peu manuel, vous allez réussir sans grandes difficultés à vous créer un intérieur à votre image. Il est important de se sentir chez soi, même dans son van aménagé. En choisissant cette solution, vous devez en amont connaître la réglementation en vigueur au sujet de l’aménagement des véhicules.

Les conditions à respecter pour faire homologuer un fourgon aménagé

Si vous avez décidé d’installer dans votre future habitation roulante une cuisine mix, des rangements, un lit, une table ou des chaises inamovibles, vous allez devoir passer par l’homologation. En roulant avec un véhicule aménagé non homologué, vous risquez une amende pouvant atteindre 750 €. Il est important, même indispensable, que votre camion passe au contrôle technique. Pour cela, vous devez penser à l’aménagement en conséquence. Une fois votre aménagement terminé, vous allez devoir obtenir un certificat de conformité VHL. Ces certificats sont délivrés par des organismes spécialisés. Des professionnels vont examiner votre camion entièrement et vous dire s’il est validé ou non.

Après cette validation, vous devez demander une homologation de votre véhicule aménagé auprès de la DREAL ou de la DRIEE. Avec cette homologation, vous allez pouvoir commander une nouvelle carte grise. Sur cette carte grise, la mention VASP, véhicule automoteur spécifique, apparaîtra. C’est seulement avec cette nouvelle carte grise en main que vous allez pouvoir partir à l’aventure et vous engager sur les routes avec votre maison ambulante.

Définir un plan d’aménagement pour créer un van à votre image

Maintenant que vous connaissez les conditions pour rouler avec votre futur van sur les routes de France, vous pouvez vous lancer dans son aménagement. Pour ne pas vous perdre dans votre projet, réalisez en amont un plan d’aménagement. Il vous permettra de définir en détails les différentes étapes que vous allez devoir traverser et de vous assurer de la faisabilité de votre projet.

La première étape de l’aménagement d’un camion : l’isolation. Vous souhaitez pouvoir partir en vacances tout au long de l’année, vous allez devoir réaliser une isolation thermique pour éviter d’avoir trop froid l’hiver et trop chaud l’été. Une bonne isolation peut être réalisée avec de la laine de verre ou de la laine de roche. Ces isolants sont connus pour être performants et peu chers, mais il faut les changer de temps en temps pour éviter qu’ils prennent l’humidité. Vous pouvez aussi opter pour le polystyrène extrudé, un isolant thermique efficace, mais qui n’insonorisera pas votre véhicule. D’autres solutions sont possibles : les isolants multicouches, la laine de mouton, les panneaux de liège expansé… Aucun isolant n’est parfait, ils ont tous des inconvénients que vous devez prendre en compte (prix, isolation phonique, performance…). En vous attaquant à l’isolation, vous devez connaître les points thermiques, les points qui vont être plus difficiles à isoler. Dans la plupart des camions, la partie la plus délicate à isoler est le hayon près des portes.

La seconde étape semble moins accessible aux particuliers : l’installation électrique. Il faut avoir quelques connaissances et quelques compétences pour la réaliser. Vous pouvez la confier à un professionnel pour être certain d’avoir une installation qui tient la route. Listez les appareils que vous souhaitez transporter et utiliser dans votre van. En fonction, vous allez pouvoir calculer vos besoins en voltage et vos futurs besoins en électricité. Pour vos vacances d’hiver, vous devez aussi choisir un type de chauffage : chauffage d’appoint, chauffage au diesel, chauffage au gaz…

Une fois l’isolation, l’électricité et le chauffage installé, une partie plus plaisante vous attend. Le choix et l’installation des meubles et de la décoration. Ajoutez de la couleur et des motifs dans votre décoration, cela égaiera vos vacances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -Bannière 300x250

Derniers articles

Éoliennes domestiques : attention à leurs positions quand vous en avez plusieurs !

Une récente étude s’est penchée sur l’impact des parcs à éoliennes sur l’efficacité de...

Maison et appartement : les 3 critères du confort

La notion de confort, parfois subjective, peut varier d'une personne à une autre, selon...

Aménager une cuisine extérieure d’été dans son jardin

Le printemps arrive, les beaux jours aussi. Toujours soumis à un couvre-feu, il est...

Aménager une terrasse sur le toit d’une maison, bonne ou mauvaise idée ?

Vous êtes en pleine réflexion : toit-terrasse ou pas de toit-terrasse ? Que ce...

Construire sa maison en 2021 : la norme RT2020 remplace l’ancienne

La norme en vigueur depuis le 1er janvier 2013 visant à limiter la consommation...
- Advertisment -

Sujets populaires